Sources
Presse en ligne leFaso.net
Presse classique Obervateur Paalga Le Pays Fasozine

CONCOURS PROFESSIONNELS DU MENA

Dans la lettre ouverte ci-dessous adressée au Premier ministre, le SYNAPAGER (Syndicat national des personnels d’administration et de gestion de l’éducation et de la recherche) donne sa lecture du débat sur les concours professionnels du ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation.

Excellence Monsieur le Premier ministre,

Le Syndicat national des personnels d’administration et de gestion de l’éducation et de la recherche (SYNAPAGER) vient porter à votre aimable attention, la situation de malaise qui sévit dans l’organisation des concours professionnels du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA), notamment ceux concernant les personnels d’administration et de gestion de l’éducation, afin de solliciter votre intervention personnelle pour rétablir l’ordre.
En effet, les concours professionnels au ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation (MENA) sont régis par des instruments juridiques dont les principaux sont les suivants :
- la loi n° 013/98/AN du 28 avril 1998, portant régime juridique applicable aux emplois et aux agents de la Fonction publique ;
- la loi n˚ 019-2005/AN, du 18 mai 2005 modifiant la loi n°013 ci- dessus citée ;
- le décret n°377 /PRES/PM/MFPRE/MEBA, du 4 août 2006 portant organisation des emplois spécifiques du MEBA.
Le décret sus-cité qui définit de façon précise les conditions d’accès aux différents emplois du MENA venait établir un consensus autour de la question des concours professionnels des personnels en service au MENA. Le décret a également prévu des mesures transitoires pour permettre aux agents qui ne remplissaient pas les conditions relatives aux concours professionnels, à sa date d’entrée en vigueur, de pouvoir s’y conformer dans un délai de cinq (5) ans. Si pendant cette période transitoire, les concours se sont bien déroulés, c’est que les agents ont accepté de se conformer à la loi, comme garants des valeurs républicaines auxquelles tout citoyen responsable se soumet.
Ces mesures transitoires étant arrivées à terme le 4 août 2012, c’est avec satisfaction que les différentes catégories de personnels ont vu les communiqués ouvrant droit aux concours du MENA diffusés conformément à l’esprit du décret sus-cité.
Malheureusement, Excellence Monsieur le Premier ministre, le respect de la légalité n’allait pas durer car, quelques jours après la signature des communiqués légaux, des communiqués rectificatifs sont diffusés en contradiction à l’esprit du décret, et mettant en mal la quiétude des candidats et des citoyens épris de paix et de justice.

« Violation flagrante de la législation »

Le SYNAPAGER a marqué sa désapprobation quant à la violation flagrante de la législation en vigueur lors d’une rencontre avec le ministre en charge de la Fonction publique le 10 février 2012 et avait demandé le retour à l’ordre légal. Mais, la situation s’est empirée le 16 février 2012 lors d’une rencontre entre les six(6) organisations syndicales du MENA et deux (2) membres du gouvernement, le ministre en charge de la Fonction publique et celui en charge de l’Education nationale et de l’alphabétisation. Les organisations syndicales ont été convoquées à ladite rencontre par SMS aux environs de 9 heures sans ordre du jour et la rencontre devait se tenir à 13 heures. C’est à l’ouverture des travaux que les organisations syndicales ont su qu’il s’agissait des concours professionnels et que des groupes de personnels spontanément constitués remettaient en cause les termes des communiqués et mettaient, par conséquent, les deux ministres dans l’embarras.
Le SYNAPAGER, par la voix de son représentant, a suggéré que les concours se déroulent conformément aux termes du décret, en vue de garantir la légalité des concours. Cette position n’a pas été retenue et un communiqué reconduisant les mesures transitoires devaient être signé ce même jour à 19 heures. A la signature du document, le SYNAPAGER s’est abstenu, estimant que pour une question qui concerne la carrière des travailleurs, le temps qui s’est écoulé entre les échanges et la prise de décision n’a pas permis de rendre compte au Bureau exécutif national et aux militants afin de requérir leur adhésion préalable.
Dans cette situation où il est question de manipuler les instruments juridiques « pour prendre en compte les préoccupations particulières exprimées par les différentes catégories de personnel … » selon les termes du communiqué reconduisant les mesures transitoires, le SYNAPAGER fait remarquer :
- Que pendant une période de cinq (5) ans, les esprits ont été suffisamment préparés à l’application des termes du décret sus cité ;
- Que toute désapprobation des termes dudit décret devrait se faire avant le lancement des concours ;
- Que l’intérêt général garanti par la législation en vigueur doit l’emporter sur les intérêts individuels ;
- Que les concours professionnels sont un sujet suffisamment sensible qui requiert l’attention du gouvernement afin de garantir leur légalité et l’impartialité dans leur organisation ;
- Que tout contour de la législation en vigueur avalisé par le gouvernement ouvre la voie à des dérives certaines (non seulement au MENA, mais par voie de conséquence au sein des autres départements ministériels) qui sans doute entacheront la régularité des concours et la fiabilité de leurs résultats.
Par conséquent, le SYNAPAGER en appelle à votre sens élevé de responsabilité pour rétablir l’ordre légal compromis dans l’organisation des concours de la présente session.
Tout en restant ouvert à l’esprit de dialogue, le Bureau exécutif national du SYNAPAGER vous prie de bien vouloir recevoir Excellence Monsieur le Premier ministre, l’assurance de sa considération distinguée.

Pour le Bureau Exécutif National,
Le Secrétaire Général

Apollinaire KABORE

Chevalier de l’Ordre du mérite burkinabè

Nous vous invitons à lire la source de cet article sur le site de Le Pays en cliquant ici. Nous vous recommandons de vous abonner à la version papier encore plus riche. Tel : +226 50 36 20 46 - E-mail : ed.lepays@lepays.bf

Plublié le Publié le mercredi 22 février 2012 par Le Pays. Lire la source ...

Offres d'emploi

Date Postes à pourvoir Employeur Expiration
19/04/2014 Chargé du volet agropastoral (1) ILES DE PAIX
19/04/2014 Comptable (2) Importante société de la place 24/04/2014
19/04/2014 Gestionnaire comptable (1) Importante société de la place 24/04/2014
19/04/2014 Responsable du département logistique (1) Action Contre la Faim (ACF) 22/04/2014
19/04/2014 Contrôleur subvention (1) Action Contre la Faim (ACF) 22/04/2014
18/04/2014 Pharmacien volant (1) Action Contre la Faim (ACF) 20/04/2014
18/04/2014 Animateurs de développement rural A.A.K leader mondial des amandes de karité 22/04/2014
18/04/2014 Directeur commercial (1) RMO, job center 23/04/2014
17/04/2014 Contrôleur de gestion (1) Importante société d'Etat 28/04/2014
17/04/2014 Data Manager (1) Terre des Hommes Lausanne 23/04/2014
17/04/2014 Assistant de projet (1) SNV 20/04/2014
15/04/2014 Chef Comptable (1) Société d'assurance IARD 25/04/2014
15/04/2014 Chargé de marketing et de la communication (1) Importante société de la place 19/03/2014
14/04/2014 Préparateur d'Etat en Pharmacie (1) Projet d'appui au district sanitaire de Djibo 18/04/2014
14/04/2014 Chef de projet santé sexuelle et reproductive (1) Projet d'appui au district sanitaire de Djibo 18/03/2014
14/04/2014 Un(e) Responsable Administratif et Financier (1) ONG Tin Tua 18/03/2014
14/04/2014 Chef de Projet Nutrition (1) Projet d'appui au district sanitaire de Djibo 18/03/2014
14/04/2014 Référent communautaire (1) Projet d'appui au district sanitaire de Djibo 18/03/2014
11/04/2014 Infirmiers Projet d'appui au district sanitaire de Djibo 18/04/2014
11/04/2014 Médecin généraliste spécialisé dans la prise en charge des cas pédiatriques et des enfants malnutris (1) CHR de Dori dans la province du Séno 21/04/2014
11/04/2014 Conseillers clientèles (2) Cabinet Market Ingénierie Office (MIO) 21/04/2014
11/04/2014 Chargé de projet plaidoyer (1) EQUIPOP.ORG 18/04/2014
11/04/2014 Assistant ressources humaines (1) Projet d'appui au district sanitaire de Djibo 18/04/2014
11/04/2014 Chargé des opérations et de suivi-évaluation (1) Importante entreprise de la place 14/04/2014
11/04/2014 Magasinier (1) Société TEDIS PHARMA SA 12/04/2014
10/04/2014 Animatrices ou collectrices d'épargnes (9) Groupe d'Accompagnement à l'Investissement et à l'Epargne (G 21/04/2014
10/04/2014 Responsable commercial (1) Grande société de la place 15/04/2014
10/04/2014 Mécaniciens d'engins lourds Essakane SA 15/04/2014
10/04/2014 Chef de projet (1) Grande société de la place 15/04/2014
10/04/2014 Agents commerciaux (2) Grande société de la place 15/04/2014
10/04/2014 Electriciens d'engins lourds Essakane SA
09/04/2014 Secrétaire commercial (1) Grande société de la place 15/04/2014
09/04/2014 Ingénieur Architecte Technique (Architecte réseau,système et logiciel) (1) Grande société de la place 15/04/2014
09/04/2014 Responsable Qualité (1) Grande société de la place 15/04/2014
09/04/2014 Gestionnaire (1) Structure basée à Bobo 11/04/2014
07/04/2014 Conseillères clientèles bilingues (3) Grande société commerciale de la place 14/04/2014
07/04/2014 Administrateur financier du projet (1) Projet gestion de zones tampons d'aires protégées au Burkina 09/04/2014
07/04/2014 Manoeuvre (1) Université Ouaga II 14/04/2014
07/04/2014 Un directeur commercial (1) Grande société commerciale de la place 14/04/2014
06/04/2014 Agent commercial (3) Un Cabinet 11/04/2014
05/04/2014 Chauffeurs (3) Importante société de la place 18/04/2014
05/04/2014 Comptable (1) Administration Publique 18/04/2014
05/04/2014 Responsable technique (1) Cellule D'APPUI Conseil (CAC) 22/04/2014
05/04/2014 Assistant contrôleur en Bâtiment (1) Importante structure de la place 18/04/2014
05/04/2014 Agent de liaison (1) Importante structure de la place 18/04/2014
04/04/2014 Responsable de la Cellule d'Appui Conseil (CAC) (1) Cellule D'APPUI Conseil (CAC) 22/04/2014
04/04/2014 Chef de projet (1) OCADES CARITAS Koudougou 18/04/2014
04/04/2014 Assistant administratif (1) Institution de Microfinance 14/04/2014
04/04/2014 Agent de crédit (1) Institution de microfinance 14/04/2014
04/04/2014 Comptable (1) Projet de sécurité amlimentaire 11/04/2014

MAISON D'ARRET ET DE CORRECTION DE KONGOUSSI

Le sergent Drissa Napon et deux autres militaires, incarcérés depuis le 8 février 2014 à la Maison d'arrêt et de correction de Kongoussi, se sont évadés le 15 avril 2014 en pleine journée. Mais ils ont été rattrapés par la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP) dans le village de Boulenga situé à environ 1 km de l'établissement pénitentiaire. Le mardi 15 avril 2014, autour de 13h 45mn , les riverains de la prison civile de Kongoussi ont vécu une scène digne d'un film hollywoodien. Le sergent Drissa Napon, (...) - Le fait du jour

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 11:16:40 par Le Pays   |  Lire la suite ...

LA CHRONIQUE DU FOU

On assiste actuellement à des dérapages langagiers qui risquent fort de déchirer le tissu social déjà durement éprouvé. En effet, les propos incendiaires et indécents que tiennent certains hommes politiques au cours des meetings et contre-meetings qui se succèdent, attisent la haine. Lors d'un des meetings dans une grande ville du Burkina où il y a beaucoup de chenilles à manger, et auquel j'ai assisté dans le but de glaner quelques morceaux de viandes et de grains de riz pour mon repas du soir, un (...) - Il était temps !

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 11:11:05 par Le Pays   |  Lire la suite ...

LUTTE CONTRE LE GRAND BANDITISME DANS LA GNAGNA

Six présumés coupeurs de route qui troublaient la quiétude des populations de la Gnagna et environnants ont été mis aux arrêts et présentés à la presse le 15 avril 2014 par Pascal Ilboudo, Directeur provincial de la police nationale (DPPN). Les arrestations de délinquants se poursuivent dans la province de la Gnagna. En effet, la direction provinciale de la police nationale vient de mettre hors d'état de nuire six présumés coupeurs de route qui ont été présentés à la presse le 15 avril 2014. Selon le (...) - Echos des provinces

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 09:02:20 par Le Pays   |  Lire la suite ...

VENTE ET PROSTITUTION D'ENFANTS

La série de votes de lois à la faveur de la 1re session ordinaire de l'année 2014 se poursuit à l'hémicycle. Dans la soirée du jeudi 17 avril 2014, les élus de la Ve législature ont adopté, au cours d'une séance plénière, le projet de loi portant répression de la vente d'enfants, de la prostitution des enfants et de la pornographie mettant en scène des enfants. C'était en présence du président de l'Assemblée nationale, Soungalo Appolinaire Ouattara, et de la ministre des Droits humains et de la promotion (...) - Baromètre

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 08:56:34 par Le Pays   |  Lire la suite ...

SECOND TOUR DE LA PRESIDENTIELLE BISSAU-GUINEENNE

Jose Mario Vaz, candidat du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), a récolté 40,98 % des suffrages au premier tour de dimanche dernier, des élections générales en Guinée-Bissau. Selon les résultats provisoires annoncés mercredi par la Commission nationale électorale, il affrontera le 18 mai prochain au second tour de l'élection présidentielle, l'indépendant Nuno Nabiam, un ingénieur de l'aviation civile, parvenu à se qualifier avec 25,14 % des voix. Le second tour s'annonce (...) - Dialogue intérieur

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:48:27 par Le Pays   |  Lire la suite ...

DIALOGUE INTERMALIEN

Le gouvernement malien a annoncé le 16 avril 2014, à l'issue d'un Conseil des ministres, son intention de relancer les pourparlers de paix avec les groupes armés du Nord. Le moins que l'on puisse dire c'est que cette annonce s'inscrit en droite ligne de la volonté de Ibrahim Boubacar Keita (IBK) de faire la paix avec ses compatriotes du Nord en rupture de ban avec la République. Ce désir du gouvernement malien de tendre la main aux rebelles du Nord n'est pas nouveau. Mais, cette fois-ci, Bamako a opté (...) - Lignes de force

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:41:23 par Le Pays   |  Lire la suite ...

PRESIDENTIELLE ALGERIENNE

Une élection insipide ! C'est le moins que l'on puisse dire de la présidentielle algérienne qui a eu lieu, hier, 17 avril 2014. Les Algériens étaient appelés aux urnes pour départager les six candidats en lice dont le président sortant, Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis une quinzaine d'années. Et sauf tremblement de terre, c'est ce dernier, soutenu par l'armée, qui remportera les élections ; même si pour des raisons que l'on sait, il a brillé par son absence aux meetings organisés par son parti, tout (...) - Sur la braise

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:39:15 par Le Pays   |  Lire la suite ...

AFFAIRE KARIM WADE

Le bout du tunnel est encore loin pour Karim Wade, fils de l'ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade. La Justice sénégalaise a décidé de son renvoi devant le tribunal pour être jugé en juin prochain, pour enrichissement illicite. Plus grave, Karim Wade devra, selon un proche du ministère de la Justice, rester en détention provisoire jusqu'à son procès qui va s'ouvrir dans deux mois. C'est donc une douche froide pour sa famille politique, biologique et ses avocats qui espéraient de la Justice, un (...) - Focus

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:36:15 par Le Pays   |  Lire la suite ...

AFFAIRE GUY-ANDRE KIEFFER

En Côte d'Ivoire, plus précisément à Abidjan, le 16 avril 2004, Guy-André Kieffer, journaliste d'investigation franco-canadien, disparaissait. A l'époque, il menait des enquêtes sur les malversations dans la filière café-cacao. Et la dernière personne à l'avoir rencontré avant sa disparition, serait Michel Legré, beau-frère de Simone Gbagbo, l'ex-première dame de la République. Malgré l'avènement d'un nouveau régime à Abidjan, le mystère demeure intact Très vite, la piste d'un enlèvement, voire d'un (...) - Lignes de mire

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:33:15 par Le Pays   |  Lire la suite ...

FERMETURE DES FRONTIERES

Après l'apparition, en janvier dernier, du virus hémorragique Ebola en Guinée où il fait des ravages, et face à sa propagation dans plusieurs pays de la sous-région comme le Libéria et la Sierra Leone, entre autres, où des cas ont été signalés, le Sénégal avait décidé, courant mars, de fermer ses frontières avec Conakry, jusqu'à nouvel ordre. Cela, dans le but d'essayer de se prémunir contre ce fléau qui n'a, pour le moment, pas de médicament ni de vaccin connus. Dans le même registre, l'Arabie Saoudite a pris (...) - Grand Angle

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:29:47 par Le Pays   |  Lire la suite ...

BONJOUR

La nuit tombée, on constate de plus en plus que des enfants en bas âge, passent leur temps à sillonner les maquis et restaurants de la place, ignorant ainsi les dangers qu'ils encourent, notamment les viols et les enlèvements. En effet, un jour, pendant que je partageais une bouteille avec un ami, à une heure très avancée de la nuit, dans un maquis de la place, un enfant se présenta à nous : « tontons, juste 100 F CFA pour manger », nous a-t-il lancé. Quelque temps après, se présenta un autre, de même (...) - BONJOUR

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:28:54 par Le Pays   |  Lire la suite ...

LA PENSEE DU JOUR

« Le facteur le plus important pour le succès est l'estime de soi. Crois que tu peux le faire, crois que tu le mérites et tu l'obtiendras » - La pensée du jour

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:23:54 par Le Pays   |  Lire la suite ...

SARAN SERE/ SEREME (Présidente du PDC)

Le 23 septembre 2012, alors qu'on s'y attendait le moins, une députée du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), parti au pouvoir, et membre du bureau exécutif national dudit parti, claquait la porte. A l'occasion, elle n'avait pas manqué de fustiger ce qu'elle appelait « perte des valeurs, non-respect des principes au sein du CDP, dérives profondes, primes à l'indiscipline et à l'impunité, actes posés qui sont aux antipodes des idéaux et valeurs prônés dans les fondamentaux du parti ». Elle, (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 09:52:27 par Le Pays   |  Lire la suite ...

ACCIDENT MORTEL A ATAKPAME AU TOGO

48 heures après l'annonce de l'accident de la circulation survenu dans la nuit du 13 au 14 avril 2014 sur la RN1 à l'entrée sud de la ville d'Atakpamé à 164 km de Lomé au Togo, et ayant occasionné la mort d'au moins une vingtaine de Burkinabè, notamment des commerçants, nous avons tendu notre micro aux commerçant dans certains marchés et yaars de Ouagadougou pour en savoir davantage. A Nabi yaar, Rood wooko et au marché du 10, lorsque nous y arrivions hier 16 avril, tout était hermétiquement fermé. (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 09:37:31 par Le Pays   |  Lire la suite ...

FRONT REPUBLICAIN

12 partis et formations politiques ont rejoint les rangs du Front républicain ; c'est l'information qui a été donnée aux Hommes de médias le 16 avril dernier, à Ouagadougou. C'était lors d'une assemblée générale du Front républicain, tenue dans la salle de conférences de Splendid hôtel Les partis et formations politiques que sont, entre autres, le Congrès des nations/Burkina Faso, le Front républicain et démocratique (FRD), l'Union pour la démocratie et le développement (UDD) et l'Alliance pour la (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 09:29:52 par Le Pays   |  Lire la suite ...

MESURES SOCIALES DU GOUVERNEMENT

Les membres du Syndicat des travailleurs de la commune de Ouagadougou (SYTRACO) ont animé une conférence de presse, le 11 avril dernier, à l'ex-maison des jeunes de Ouagadougou. Le but de cette conférence de presse était d'exprimer leur ras-le-bol au gouvernement burkinabè par rapport à la nouvelle grille indemnitaire qui ne les prend pas en compte Les dernières mesures prises par le gouvernement en faveur des agents publics de l'Etat, concernant l'application de la nouvelle grille indemnitaire, (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 09:17:06 par Le Pays   |  Lire la suite ...

AFFAIRE GUY-ANDRE KIEFFER

En Côte d'Ivoire, plus précisément à Abidjan, le 16 avril 2004, Guy-André Kieffer, journaliste d'investigation franco-canadien, disparaissait. A l'époque, il menait des enquêtes sur les malversations dans la filière café-cacao. Et la dernière personne à l'avoir rencontré avant sa disparition, serait Michel Legré, beau-frère de Simone Gbagbo, l'ex-première dame de la République. Malgré l'avènement d'un nouveau régime à Abidjan, le mystère demeure intact Très vite, la piste d'un enlèvement, voire d'un (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le mercredi 16 avril 2014 à 21:18:05 par Le Pays   |  Lire la suite ...

FERMETURE DES FRONTIERES

Après l'apparition, en janvier dernier, du virus hémorragique Ebola en Guinée où il fait des ravages, et face à sa propagation dans plusieurs pays de la sous-région comme le Libéria et la Sierra Leone, entre autres, où des cas ont été signalés, le Sénégal avait décidé, courant mars, de fermer ses frontières avec Conakry, jusqu'à nouvel ordre. Cela, dans le but d'essayer de se prémunir contre ce fléau qui n'a, pour le moment, pas de médicament ni de vaccin connus. Dans le même registre, l'Arabie Saoudite a pris (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le mercredi 16 avril 2014 à 21:05:51 par Le Pays   |  Lire la suite ...

PRESIDENTIELLE ALGERIENNE

En principe, c'est aujourd'hui 17 avril 2014 que les Algériens iront aux urnes. Sur la douzaine de candidats en lice, deux noms se démarquent nettement du lot, si on s'en tient aux résultats des différents sondages. Il s'agit notamment du président sortant, Abdelaziz Bouteflika et de Ali Benflis qui porte en ce moment la casquette de challenger. Bouteflika, bien qu'ayant brillé par son absence pendant la campagne, part quand même avec les faveurs des pronostics. Il a pour cela un palmarès éloquent (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le mercredi 16 avril 2014 à 21:05:48 par Le Pays   |  Lire la suite ...

PRESIDENTIELLE BISSAU-GUINEENNE

Longtemps attendue et plusieurs fois reportée, la présidentielle bissau-guinéenne a finalement eu lieu le dimanche 13 avril dernier. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que tout s'est déroulé dans le calme. Car aucun incident n'a été enregistré dans ce pays où la violence a pignon sur rue. C'est tout à l'honneur de la classe politique qui, pour une fois, a fait montre de sagesse et de responsabilité. On ne saurait passer sous silence la forte mobilisation des Bissau-guinéens, qui a donné un cachet (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le mercredi 16 avril 2014 à 21:05:45 par Le Pays   |  Lire la suite ...

ATTENTATS MONSTRUEUX ET TERREUR PERMANENTE DE BOKO HARAM AU NIGERIA

Le lundi 14 avril 2014, la capitale nigériane, Abuja, a connu un attentat meurtrier dont le bilan fait froid au dos : 71 morts et 124 blessés. Et l'on n'a pas encore fini de pleurer ces morts, que la police signale l'enlèvement, hier 15 avril, de jeunes élèves par des islamistes du Nigeria. Bien que cet attentat et ces enlèvements n'aient pas été encore revendiqués, les autorités nigérianes ont déjà mis en cause Boko Haram. En choisissant de porter le djihad dans la capitale fédérale, Boko Haram donne (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le mercredi 16 avril 2014 à 21:05:42 par Le Pays   |  Lire la suite ...

LA PENSEE DU JOUR

« La vie est comme un livre. Ne saute aucun chapitre et continue de tourner les pages. » - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le mercredi 16 avril 2014 à 21:05:40 par Le Pays   |  Lire la suite ...

VISITE D'ETAT D'IBK A DAKAR

Face aux parlementaires sénégalais à Dakar où il était en visite d'Etat de deux jours, soit du dimanche 13 au mardi 15 avril 2014, le président malien Ibrahim Boubacar Kéita était, visiblement, agacé par le comportement et les agissements des groupes armés du Nord Mali, notamment le MNLA. Ce mouvement, on se rappelle, était allé hors des frontières du Mali, plus précisément à Moscou, pour demander un soutien politique mais aussi militaire. Ce qu'IBK voit d'un mauvais 'il car cet acte est contraire à (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le mercredi 16 avril 2014 à 20:30:00 par Le Pays   |  Lire la suite ...

Actualité au Burkina Faso : un résumé de toute l'actualité nationale et internationale Burkinabé

MAISON D'ARRET ET DE CORRECTION DE KONGOUSSI

Le sergent Drissa Napon et deux autres militaires, incarcérés depuis le 8 février 2014 à la Maison d'arrêt et de correction de Kongoussi, se sont évadés le 15 avril 2014 en pleine journée. Mais ils ont été rattrapés par la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP) dans le village de Boulenga situé à environ 1 km de l'établissement pénitentiaire. Le mardi 15 avril 2014, autour de 13h 45mn , les riverains de la prison civile de Kongoussi ont vécu une scène digne d'un film hollywoodien. Le sergent Drissa Napon, (...) - Le fait du jour

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 11:16:40 par Le Pays   |  Lire la suite ...

LA CHRONIQUE DU FOU

On assiste actuellement à des dérapages langagiers qui risquent fort de déchirer le tissu social déjà durement éprouvé. En effet, les propos incendiaires et indécents que tiennent certains hommes politiques au cours des meetings et contre-meetings qui se succèdent, attisent la haine. Lors d'un des meetings dans une grande ville du Burkina où il y a beaucoup de chenilles à manger, et auquel j'ai assisté dans le but de glaner quelques morceaux de viandes et de grains de riz pour mon repas du soir, un (...) - Il était temps !

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 11:11:05 par Le Pays   |  Lire la suite ...

LUTTE CONTRE LE GRAND BANDITISME DANS LA GNAGNA

Six présumés coupeurs de route qui troublaient la quiétude des populations de la Gnagna et environnants ont été mis aux arrêts et présentés à la presse le 15 avril 2014 par Pascal Ilboudo, Directeur provincial de la police nationale (DPPN). Les arrestations de délinquants se poursuivent dans la province de la Gnagna. En effet, la direction provinciale de la police nationale vient de mettre hors d'état de nuire six présumés coupeurs de route qui ont été présentés à la presse le 15 avril 2014. Selon le (...) - Echos des provinces

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 09:02:20 par Le Pays   |  Lire la suite ...

VENTE ET PROSTITUTION D'ENFANTS

La série de votes de lois à la faveur de la 1re session ordinaire de l'année 2014 se poursuit à l'hémicycle. Dans la soirée du jeudi 17 avril 2014, les élus de la Ve législature ont adopté, au cours d'une séance plénière, le projet de loi portant répression de la vente d'enfants, de la prostitution des enfants et de la pornographie mettant en scène des enfants. C'était en présence du président de l'Assemblée nationale, Soungalo Appolinaire Ouattara, et de la ministre des Droits humains et de la promotion (...) - Baromètre

Publié le vendredi 18 avril 2014 à 08:56:34 par Le Pays   |  Lire la suite ...

SECOND TOUR DE LA PRESIDENTIELLE BISSAU-GUINEENNE

Jose Mario Vaz, candidat du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), a récolté 40,98 % des suffrages au premier tour de dimanche dernier, des élections générales en Guinée-Bissau. Selon les résultats provisoires annoncés mercredi par la Commission nationale électorale, il affrontera le 18 mai prochain au second tour de l'élection présidentielle, l'indépendant Nuno Nabiam, un ingénieur de l'aviation civile, parvenu à se qualifier avec 25,14 % des voix. Le second tour s'annonce (...) - Dialogue intérieur

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:48:27 par Le Pays   |  Lire la suite ...

DIALOGUE INTERMALIEN

Le gouvernement malien a annoncé le 16 avril 2014, à l'issue d'un Conseil des ministres, son intention de relancer les pourparlers de paix avec les groupes armés du Nord. Le moins que l'on puisse dire c'est que cette annonce s'inscrit en droite ligne de la volonté de Ibrahim Boubacar Keita (IBK) de faire la paix avec ses compatriotes du Nord en rupture de ban avec la République. Ce désir du gouvernement malien de tendre la main aux rebelles du Nord n'est pas nouveau. Mais, cette fois-ci, Bamako a opté (...) - Lignes de force

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:41:23 par Le Pays   |  Lire la suite ...

PRESIDENTIELLE ALGERIENNE

Une élection insipide ! C'est le moins que l'on puisse dire de la présidentielle algérienne qui a eu lieu, hier, 17 avril 2014. Les Algériens étaient appelés aux urnes pour départager les six candidats en lice dont le président sortant, Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis une quinzaine d'années. Et sauf tremblement de terre, c'est ce dernier, soutenu par l'armée, qui remportera les élections ; même si pour des raisons que l'on sait, il a brillé par son absence aux meetings organisés par son parti, tout (...) - Sur la braise

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:39:15 par Le Pays   |  Lire la suite ...

AFFAIRE KARIM WADE

Le bout du tunnel est encore loin pour Karim Wade, fils de l'ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade. La Justice sénégalaise a décidé de son renvoi devant le tribunal pour être jugé en juin prochain, pour enrichissement illicite. Plus grave, Karim Wade devra, selon un proche du ministère de la Justice, rester en détention provisoire jusqu'à son procès qui va s'ouvrir dans deux mois. C'est donc une douche froide pour sa famille politique, biologique et ses avocats qui espéraient de la Justice, un (...) - Focus

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:36:15 par Le Pays   |  Lire la suite ...

AFFAIRE GUY-ANDRE KIEFFER

En Côte d'Ivoire, plus précisément à Abidjan, le 16 avril 2004, Guy-André Kieffer, journaliste d'investigation franco-canadien, disparaissait. A l'époque, il menait des enquêtes sur les malversations dans la filière café-cacao. Et la dernière personne à l'avoir rencontré avant sa disparition, serait Michel Legré, beau-frère de Simone Gbagbo, l'ex-première dame de la République. Malgré l'avènement d'un nouveau régime à Abidjan, le mystère demeure intact Très vite, la piste d'un enlèvement, voire d'un (...) - Lignes de mire

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:33:15 par Le Pays   |  Lire la suite ...

FERMETURE DES FRONTIERES

Après l'apparition, en janvier dernier, du virus hémorragique Ebola en Guinée où il fait des ravages, et face à sa propagation dans plusieurs pays de la sous-région comme le Libéria et la Sierra Leone, entre autres, où des cas ont été signalés, le Sénégal avait décidé, courant mars, de fermer ses frontières avec Conakry, jusqu'à nouvel ordre. Cela, dans le but d'essayer de se prémunir contre ce fléau qui n'a, pour le moment, pas de médicament ni de vaccin connus. Dans le même registre, l'Arabie Saoudite a pris (...) - Grand Angle

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:29:47 par Le Pays   |  Lire la suite ...

BONJOUR

La nuit tombée, on constate de plus en plus que des enfants en bas âge, passent leur temps à sillonner les maquis et restaurants de la place, ignorant ainsi les dangers qu'ils encourent, notamment les viols et les enlèvements. En effet, un jour, pendant que je partageais une bouteille avec un ami, à une heure très avancée de la nuit, dans un maquis de la place, un enfant se présenta à nous : « tontons, juste 100 F CFA pour manger », nous a-t-il lancé. Quelque temps après, se présenta un autre, de même (...) - BONJOUR

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:28:54 par Le Pays   |  Lire la suite ...

LA PENSEE DU JOUR

« Le facteur le plus important pour le succès est l'estime de soi. Crois que tu peux le faire, crois que tu le mérites et tu l'obtiendras » - La pensée du jour

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 20:23:54 par Le Pays   |  Lire la suite ...

SARAN SERE/ SEREME (Présidente du PDC)

Le 23 septembre 2012, alors qu'on s'y attendait le moins, une députée du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), parti au pouvoir, et membre du bureau exécutif national dudit parti, claquait la porte. A l'occasion, elle n'avait pas manqué de fustiger ce qu'elle appelait « perte des valeurs, non-respect des principes au sein du CDP, dérives profondes, primes à l'indiscipline et à l'impunité, actes posés qui sont aux antipodes des idéaux et valeurs prônés dans les fondamentaux du parti ». Elle, (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 09:52:27 par Le Pays   |  Lire la suite ...

ACCIDENT MORTEL A ATAKPAME AU TOGO

48 heures après l'annonce de l'accident de la circulation survenu dans la nuit du 13 au 14 avril 2014 sur la RN1 à l'entrée sud de la ville d'Atakpamé à 164 km de Lomé au Togo, et ayant occasionné la mort d'au moins une vingtaine de Burkinabè, notamment des commerçants, nous avons tendu notre micro aux commerçant dans certains marchés et yaars de Ouagadougou pour en savoir davantage. A Nabi yaar, Rood wooko et au marché du 10, lorsque nous y arrivions hier 16 avril, tout était hermétiquement fermé. (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 09:37:31 par Le Pays   |  Lire la suite ...

FRONT REPUBLICAIN

12 partis et formations politiques ont rejoint les rangs du Front républicain ; c'est l'information qui a été donnée aux Hommes de médias le 16 avril dernier, à Ouagadougou. C'était lors d'une assemblée générale du Front républicain, tenue dans la salle de conférences de Splendid hôtel Les partis et formations politiques que sont, entre autres, le Congrès des nations/Burkina Faso, le Front républicain et démocratique (FRD), l'Union pour la démocratie et le développement (UDD) et l'Alliance pour la (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 09:29:52 par Le Pays   |  Lire la suite ...

MESURES SOCIALES DU GOUVERNEMENT

Les membres du Syndicat des travailleurs de la commune de Ouagadougou (SYTRACO) ont animé une conférence de presse, le 11 avril dernier, à l'ex-maison des jeunes de Ouagadougou. Le but de cette conférence de presse était d'exprimer leur ras-le-bol au gouvernement burkinabè par rapport à la nouvelle grille indemnitaire qui ne les prend pas en compte Les dernières mesures prises par le gouvernement en faveur des agents publics de l'Etat, concernant l'application de la nouvelle grille indemnitaire, (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le jeudi 17 avril 2014 à 09:17:06 par Le Pays   |  Lire la suite ...

AFFAIRE GUY-ANDRE KIEFFER

En Côte d'Ivoire, plus précisément à Abidjan, le 16 avril 2004, Guy-André Kieffer, journaliste d'investigation franco-canadien, disparaissait. A l'époque, il menait des enquêtes sur les malversations dans la filière café-cacao. Et la dernière personne à l'avoir rencontré avant sa disparition, serait Michel Legré, beau-frère de Simone Gbagbo, l'ex-première dame de la République. Malgré l'avènement d'un nouveau régime à Abidjan, le mystère demeure intact Très vite, la piste d'un enlèvement, voire d'un (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le mercredi 16 avril 2014 à 21:18:05 par Le Pays   |  Lire la suite ...

FERMETURE DES FRONTIERES

Après l'apparition, en janvier dernier, du virus hémorragique Ebola en Guinée où il fait des ravages, et face à sa propagation dans plusieurs pays de la sous-région comme le Libéria et la Sierra Leone, entre autres, où des cas ont été signalés, le Sénégal avait décidé, courant mars, de fermer ses frontières avec Conakry, jusqu'à nouvel ordre. Cela, dans le but d'essayer de se prémunir contre ce fléau qui n'a, pour le moment, pas de médicament ni de vaccin connus. Dans le même registre, l'Arabie Saoudite a pris (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le mercredi 16 avril 2014 à 21:05:51 par Le Pays   |  Lire la suite ...

PRESIDENTIELLE ALGERIENNE

En principe, c'est aujourd'hui 17 avril 2014 que les Algériens iront aux urnes. Sur la douzaine de candidats en lice, deux noms se démarquent nettement du lot, si on s'en tient aux résultats des différents sondages. Il s'agit notamment du président sortant, Abdelaziz Bouteflika et de Ali Benflis qui porte en ce moment la casquette de challenger. Bouteflika, bien qu'ayant brillé par son absence pendant la campagne, part quand même avec les faveurs des pronostics. Il a pour cela un palmarès éloquent (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le mercredi 16 avril 2014 à 21:05:48 par Le Pays   |  Lire la suite ...

PRESIDENTIELLE BISSAU-GUINEENNE

Longtemps attendue et plusieurs fois reportée, la présidentielle bissau-guinéenne a finalement eu lieu le dimanche 13 avril dernier. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que tout s'est déroulé dans le calme. Car aucun incident n'a été enregistré dans ce pays où la violence a pignon sur rue. C'est tout à l'honneur de la classe politique qui, pour une fois, a fait montre de sagesse et de responsabilité. On ne saurait passer sous silence la forte mobilisation des Bissau-guinéens, qui a donné un cachet (...) - Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014

Publié le mercredi 16 avril 2014 à 21:05:45 par Le Pays   |  Lire la suite ...